Rédigé par
Quentin Leray
Publié le
8/9/2021

L'après-COVID dans l'immobilier (en Pologne)

Le marché immobilier polonais a connu une explosion remarquable ces dernières années, avec des projets de construction, des ventes d'appartements et de copropriétés qui ont atteint de nouveaux sommets.

En 2019, les mises en chantier, la construction d'appartements, ainsi que la valeur des prêts autorisés et acceptés, ont tous atteint des records élevés. Les prix des appartements et des copropriétés n'ont cessé d'augmenter et la vision d'une correction semblait une idée marginale.

L'impact de la COVID-19 dans le monde

Hélas, dans la catégorie des mauvais aléas, la COVID 19 est arrivée et le marché immobilier s'est soudainement effondré. Quelle sera la situation lorsque l'immobilier reviendra à la normale pour les entreprises, états et particuliers ?

Le coronavirus ou COVID-19 est un test, un défi de civilisation et humanitaire qui a des effets à long terme sur la façon dont les êtres humains travaillent, vivent et jouent. Un pan de l'économie est impacté et il semble difficile de s'adapter dans un monde nouveau.

Notre vie quotidienne a changé de diverses façons. Nous ne sommes plus autorisés à nous rencontrer, à aller au bureau, à manger, à faire du shopping et à avoir des relations sociales comme avant. Nous avons fait preuve de prudence lors de nos déplacements. Le travail à domicile est soumis à des autorisations et à des directives, et les bureaux sont fermés.

Fort heureusement, les leaders du marché immobilier peuvent mieux servir leurs clients et s'assurer de leur propre praticabilité.

Aussi, plutôt que de voyager et d'aller dans des chaînes de fast-food ou des restaurants, les gens, non seulement en Pologne mais dans le monde entier, font un choix intelligent en ne dépensant que l'essentiel, les médicaments, principalement la nourriture, ainsi que les fournitures ménagères.

L'augmentation du nombre de cas de coronavirus en Europe et les mesures de protection et de prévention nécessaires qui ont été mises en œuvre par chaque pays ont permis de garantir un effet d'entraînement financier négatif. Cela pourrait influencer et modifier le marché immobilier.

Ces dernières années, les sociétés immobilières ou les promoteurs n'ont pas eu à travailler uniquement pour inviter et attirer des clients en raison du niveau d'exigence élevé. En fait, au cours du dernier trimestre de 2019, le pays connaît l'achèvement de plus ou moins 207 000 nouveaux appartements, ce qui constitue le record le plus élevé jusqu'à présent.

De plus, l'hiver doux en Europe a également joué en faveur des entrepreneurs. Le résultat a été un type de demande régulière de nouveaux appartements en Pologne, plus particulièrement dans la capitale Varsovie, à plus de 2 600 euros par mètre carré dans les premières semaines de février 2020. Penser l'après-COVID 19 avec des achats durables s'imposent.

Il existe une longue liste d'agences liées au marché immobilier qui tient compte des promoteurs, des agences immobilières, des entreprises de construction, des organismes financiers comme les prêteurs ou les banques et les agences de fret, et des fabricants de matériaux. Tous jouent un rôle vital dans l'économie de la Pologne.

Ces dernières semaines, les modifications qui ont eu lieu suite à la pandémie ont fait apparaître un nouvel arrivage de clients sur le marché du logement et de l'immobilier. Une organisation de soutien à la vente a constaté un ralentissement de l'immobilier et a vu une situation où de nombreux acheteurs se sont battus et ont couru après la même propriété immobilière.

La COVID-19 modifie le marché immobilier en profondeur

varsovie

D'après la situation récente du marché immobilier, les entreprises et les promoteurs qui disposent de procédures numériques bien conçues et d'offres en ligne vont prospérer. Aujourd'hui, beaucoup d'entreprises commencent tout juste à se remettre en question, en préparant un modèle de transaction entièrement en ligne, qui propose notamment le secteur du logement immobilier.

Les experts constatent également une augmentation considérable des dépenses consacrées aux activités de marketing en ligne. Sur le marché des nouveaux logements ou le marché primaire, un expert ne s'attendrait pas à une baisse des valeurs comme c'est le cas sur de nombreux marchés asiatiques.

Ici, la demande était extrêmement élevée, si bien qu'après une stagnation presque totale des ventes au cours de la première semaine de février, le marché immobilier semble déjà avoir connu une forte reprise.

Dans les pays européens comme la Pologne, la catastrophe de la consommation se traduira plus nettement par une diminution du nombre d'acheteurs potentiels. La demande autrefois élevée et qui a souvent généré de nombreux acheteurs concurrents pour un même bien immobilier sera désormais considérablement réduite.

Les sociétés immobilières et les promoteurs pourraient maintenant devoir se rendre dans une région inexplorée et commencer à se battre pour leurs clients. D'autre part, il convient de garder à l'esprit que, historiquement, dans des cas vagues, le marché du logement et de l'immobilier et, plus particulièrement, les ventes de terrains se sont révélés être des investissements sûrs.

On constate déjà une augmentation visible de l'intérêt pour les offres ainsi que pour les ventes et les achats. Les promoteurs immobiliers peuvent aussi réduire l'offre en retardant la fin des nouveaux développements.

L'augmentation prévue des nouvelles opportunités se manifestera probablement dans les propriétés meublées ou sur le marché secondaire. Cette période de transition pourrait se traduire par une diminution réelle des transactions.

Les consommateurs comptent beaucoup sur internet

Aujourd'hui, les consommateurs sont souvent connectés en ligne. En moyenne, le processus d'obtention d'un bien immobilier en Pologne dure entre quatre et six mois.

D'autre part, en raison des facteurs négatifs imposés par la gestion et le traitement médiatique de la Covid-19 comme la peur de sortir, les bureaux fermés, les tribunaux et les quarantaines imposées à domicile, les promoteurs ont constaté un changement dans le comportement des clients par rapport à l'activité en ligne.

En raison de cette pandémie, les acheteurs consultent aujourd'hui les annonces en ligne, ce qui leur laisse plus de temps libre dans le contexte actuel - comme cela s'est produit sur les marchés de divers pays d'Asie, les bureaux de vente, ainsi que les agences immobilières, ont été presque fermés pendant plusieurs mois.

Il est essentiel de rappeler que les entreprises actuelles, qui ont souvent une présence bien développée sur le web, sortent victorieuses avec des appartements plus petits d'environ 50 mètres carrés à vendre ; beaucoup affinent les stratégies et processus numériques, préparant même des documents complets de transaction en ligne qui incluent des visites virtuelles de biens immobiliers.

Les experts du marché immobilier constatent une amélioration du trafic ainsi que des dépenses considérables dans les activités de marketing en raison des facteurs apportés par COVID-19.

Si les résultats à long terme sont difficiles à prévoir, les résultats immédiats de la pandémie sur le marché immobilier polonais sont clairs : la vente du marché public de certains types de biens immobiliers a été tout simplement spectaculaire.

Toutes les sociétés immobilières travaillent dur pour traverser la crise en ce qui concerne les locataires, les utilisateurs finaux ainsi que leur personnel, tout en étant confrontées à des compromis difficiles quant à leurs activités.

En outre, de nombreuses sociétés de renom dans le monde de l'immobilier cherchent à trouver le parfait équilibre entre la préservation du capital et le renforcement de la diversification de leur action.

Au cours des dernières années, les leaders du secteur ont diversifié leurs sources de revenus, ont utilisé les techniques en ligne et se sont concentrés sur l'expérience des locataires.

La crise de la COVID-19 a accéléré la demande de ces changements de stratégie et a démontré que ceux qui n'ont pas encore investi devront peut-être rattraper leur retard.

Par exemple, certaines agences immobilières ont créé et suivi activement des techniques d'analyse numériques avancées avant la crise sanitaire, de telles techniques peuvent aider à attirer et à fidéliser les locataires, à évaluer les actifs, à négocier des baux commerciaux, ainsi qu'à améliorer les opérations et l'expérience des locataires.

D'autres résultats immédiats de la pandémie tiennent compte de la demande d'un engagement significatif avec les employés et les clients sur la sûreté et la sécurité dans les lieux de la vie de tous les jours et la santé également.

En raison de l'apparition du coronavirus, les leaders du secteur de l'immobilier déploient et conservent un ensemble de mesures communes.

Nouvelles réglementations pour un nouveau marché immobilier

Dans les prochains mois, nous assisterons à un ordre nouveau, à un besoin limité et à une plus grande polarisation des stratégies et du comportement du consommateur.

Les clients qui doivent immédiatement créer des offres de logement seront plus susceptibles de de proposer leurs biens moins chers ou des lieux diversifiés.

La conjoncture économique incertaine pourrait les amener à renoncer à toute obligation d'achat importante et à dépenser l'argent en nourriture et autres produits de première nécessité à la place.

À ce stade, nous avons constaté une augmentation considérable des nouvelles solutions et des nouveaux outils afin de permettre aux agents de présenter aux clients les offres les plus alléchantes.

De plus, il serait judicieux et sage de consacrer le temps libre au traitement, purifier, collecter ainsi que vérifier une base de données complète pour un ensemble de propriétés sur lesquelles vous pouvez volontiers revenir lorsque la situation normale reprendra.

Ce ne sont là que quelques-uns des nouveaux moyens de communication et stratégies qui ont été déployés ces derniers temps.

Alors, que se passe-t-il après la COVID dans l'immobilier en Pologne ? De nombreux acteurs du marché immobilier ont été sages et prudents en commençant par des choix qui défendent le bien-être et la sécurité de tous les locataires, travailleurs et utilisateurs finaux.

Aujourd'hui, les plus sages et avertis vont également réfléchir à la manière dont le secteur de l'immobilier pourrait être durablement modifié dans les années à venir et vont changer de méthode.

Les entreprises qui ont réussi à s'imposer et à conserver leur position dans l'immobilier, malgré la pandémie, iront au-delà d'une simple adaptation. Elles auront pris des mesures ouvertes qui renforceront les relations avec leurs travailleurs, leurs employés, les utilisateurs finaux, les investisseurs ainsi que les parties prenantes.

Envie de rester pour une période de longue durée en Pologne ?

Notre société a pour but de vous aider dans votre recherche et faciliter la réalisation de votre projet. N'hésitez pas à nous contacter.

Nos derniers articles

1.11.2021

Transport public à Cracovie (guide utile)

Cet article instructif vous dit tout ce qu'il y a d'utile à savoir sur les transports publics à Cracovie.

1.10.2021

Bureau plug and play en Pologne

Cet article vous montre ce qu'est le bureau plug and play mais aussi ses avantages certains pour les entreprises.

15.11.2021

Financer son investissement immobilier à l’étranger

Comment financer son investissement immobilier à l’étranger ? Il faut souvent passer par une banque pour la demande du crédit immobilier.