fbpx

Le marché immobilier en Pologne (bilan pour 2020)

Bilan 2020 marche immobilier pologne

Cet article est un bilan de l'état du marché immobilier en Pologne pour l'année 2020, avec une visée informative.

Cette année a été particulièrement tumultueuse à cause de la pandémie de la Covid-19, qui a bouleversé la société polonaise et accentué des phénomènes déjà présents.

Nous verrons entre autres l'évolution des prix, si le dynamisme du marché de l'immobilier dans ce pays est resté le même mais aussi les perspectives pour 2021.

Notez que notre source a été ce rapport Forbes extrêmement utile.

Crise sanitaire et mutation de la société

Posons d'abord le contexte : un vent de panique s'est emparé du monde en février 2020 à cause d'un étrange virus chinois. Bien vite, de nombreux gouvernements ont imposé des restrictions sanitaires strictes.

La Pologne n'a pas tellement dérogé à la règle et de nombreuses personnes travaillant dans les services se sont vu imposées le télétravail. Ce fut le triomphe de la réunion en ligne avec le travail à distance.

Ces faits ont logiquement provoqué de nouvelles approches pour chercher un logement ou pour l'investissement immobilier.

Une crise sans précédent avec un impact majeur sur l'immobilier polonais ?

Malgré une petite frayeur en mars et avril dernier, le marché de l'immobilier en Pologne s'est montré particulièrement résistant.

Une baisse sensible des prix s'est d'abord manifestée, à cause de l'incertitude ambiante puis les choses sont vite rentrées dans l'ordre. L'été dernier, l'optimisme est réapparu et les prix ont augmenté. Le marché immobilier polonais continue bel et bien sa tendance haussière depuis 2017.

Certaines villes ont même connu une forte hausse du prix de vente par mètre carré. Lublin fut la grande gagnante avec une augmentation de 13,2% annuelle. Kielce et Rzeszów ne sont pas en reste non plus et dépassent également les 10%.

Bilan immobilier 2020 en pologne

Index des prix des appartements - source Morizon.pl

Bilan immobilier 2020 en pologne

Index des prix des appartements - Source Morizon.pl

Bilan immobilier 2020 en pologne

Comparaison des prix entre 2019 et 2020 par villes.

Comme nous pouvons voir, il y a eu une petite frayeur sur le marché immobilier en mars et avril 2020. Les choses se sont ensuite rapidement arrangées. 

Nous notons aussi que la ville de Lublin a été la grande gagnante de l'an passé.

Bilan du marché primaire en 2020

Par rapport à 2019, plus d'appartements ont été mis sur le marché en 2020. Un peu plus de 140 000, soit une hausse de 9%.

Si les promoteurs se sont vu délivrés moins de permis de construire sur la même période, les investisseurs particuliers en ont eu plus (+2,4% en 2020).

Il faut savoir que le Trésor public a limité les ventes de terrains, malgré une forte demande. Les investisseurs ont toutefois connu un regain d'optimisme en mai dernier, que ce soit pour acheter une maison, un appartement ou pour sa vente.

Bilan immobilier 2020 en pologne

Nombre de nouveaux appartements en 2020

Bilan immobilier 2020 en pologne

Types de biens immobiliers demandés en 2020

Nous voyons qu'en décembre 2020, il y a eu une nette augmentation d'appartements disponibles. Sur l'ensemble de l'année, il y a eu + 7 % d'appartements livrés par rapport à 2019. 

Nous constatons également que l'offre des appartements domine nettement le marché par rapport aux parcelles et maisons et cette dominance du marché est de l'ordre de 48% environ en moyenne pour 2020.

Prévisions urbaines

La crise du Coronavirus a-t-elle pour autant fait fuir en masse les gens des grands centres urbains vers la campagne ? Il n'en est rien.

La démographie mondiale continue à s'urbaniser. Ceci est un fait et la Pologne ne déroge pas à la règle. Les villes demeurent des centres culturels majeurs attirant les travailleurs et une forte demande pour des studios après la pandémie semble plausible. T2 et T3 en banlieue proche pourraient également avoir la cote.

À ce propos, la stratégie de certains investisseurs immobiliers est de lorgner sur des surfaces commerciales afin de les transformer en résidences. Les villes connaissant une forte croissance seront évidemment privilégiées.

Le confinement, le restrictions et la frilosité de certaines banques pour octroyer des prêts immobiliers n'ont toutefois pas refroidit de nombreux professionnels du secteur pour l'achat et la vente de biens, surtout pour les surfaces sous 50m².

Bien entendu, malgré la position de force des vendeurs, la plupart des gens continueront à chercher le meilleur rapport qualité/prix, avec si possible jardin ou/et balcon. Avec les nombreux travailleurs mis en télétravail, la nécessité d'une pièce servant exclusivement de bureau se fait aussi sentir. Mentionnons également les maison mitoyennes qui sont moins chères que les maisons individuelles.

Propos inspirés par Andrzej Gutowski, Konrad Płochocki, Joanna Chojecka et Marcin Jańczuk.

Appartements clés en main : les grands gagnants ?

Qu'on se le dise, la grande tendance est d'arriver dans un appartement pour y habiter immédiatement. Le gain de temps est énorme, notamment pour les jeunes travailleurs et travailleuses pressé.e.s. Des logements conceptuels et proposant autre chose que les fameux meubles scandinaves ont même de quoi surprendre.

Certains acheteurs profitent toutefois d'un certain flou juridique autour du statut "développeur" afin d'aller loin dans l'optimisation d'un bien inachevé avec un grand choix de matériaux et une certaine liberté dans la rénovation. Si on parle de logement social, un tarif préférentiel peut même être proposé sous certaines conditions. La TVA peut aussi descendre à 8% dans le cadre de certains programmes et selon la superficie (300 m² pour une maison et 150 m² pour un appart).

Les finitions sont en général plus soignées si un acheteur souhaite investir dans un logement pour y vivre et le home staging gagne en popularité. Malgré les restrictions de mars 2020 et le gel de certains travaux, la demande "développeur" devrait perdurer et devenir propriétaire en Pologne reste un placement sûr.

Propos inspirés par Paulina Gajewicz, Grzegorz Smoliński, Izabela Kucharska, Dawid Wrona, Karolina Karwowska-Gajżewska, Andrzej Gutowski, Angelika Kliś et Andrzej Miś.

Quid des terrains constructibles ?

La fluctuation des prix des terrains résidentiels a refroidit de nombreux investisseurs potentiels, tandis que d'autres ont été satisfaits d'avoir acheté avant la crise. Les changements concernant l'offre et la demande n'ont pas été si significatifs sur l'année, notons toutefois un fort rebond au troisième trimestre, lorsque les restrictions étaient moins fortes qu'au printemps et en hiver.

Les prix des terrains augmentant sans cesse, il est pertinent d'acheter rapidement des parcelles situées dans des localités encore sous-cotées mais à fort potentiel, afin de bien spéculer.

En outre, au niveau législatif, des facilités d'achat ont été adoptées par le Sénat polonais. Division de parcelle, fusion, transformation, bon plan suite à liquidation... Les possibilités ne manquent pas.

Les entreprises préfèrent naturellement le centre-ville ou la périphérie proche, tandis que certains promoteurs s'intéressent à la grande banlieue pour des projets résidentiels. Globalement, le centres urbains demeurent très attrayants. Trouver des terrains attractifs peut cependant être assez difficiles dans certains secteurs, comme Gdansk-Sopot-Gdynia .

Acheter un appartement pour de l'immobilier locatif ou proposer une maison à vendre  demeurent des stratégies gagnantes, vu que la hausse de la valeur est constante et affirmée.

Notons que certains projets immobiliers peuvent être favorisés par des communes si certains biens sont cédés au secteur public, ou dans le cadre d'une rénovation d'immeuble.

Propos inspirés par Anna Skubis, Cezary Chybowski et Rafał Zdebski.

Le courtage immobilier en Pologne : une fragmentation ?

Malgré certaines prévisions apocalyptiques durant la première moitié de 2020, les courtiers en immobilier n'ont pas chômé. Avec l'augmentation des prix et l'abondance de clients qui perdurent, le secteur immobilier confirme son optimisme en Pologne et se porte bien.

Ce qui a surtout changé à partir de mai dernier fut la distanciation sociale avec la clientèle dans le respect des restrictions sanitaires. De même, nous avons assisté à une plus grande démocratisation de la visioconférence, des vidéos promotionnelles et de la visite virtuelle. Bien entendu, les clients et curieux sont progressivement retournés dans les agences immobilières pour des rendez-vous traditionnels.

Les professionnels du milieu bien établis ont été au final très peu chamboulés. La crise a simplement provoqué un assainissement du marché et les personnes les moins sérieuses et motivées ont cessé leur activité.

Autre fait intéressant : de nombreuses agences ont cherché à développer leur présence sur les réseaux sociaux. De nos jours, les professions de l'immobilier ont évolué et nécessitent la concordance de multiples professionnels de la technologie et du marketing, afin de rester compétitifs.

Les courtiers immobiliers ont également affirmé de nouveau leur volonté d'indépendance, malgré la relative jeunesse du secteur en Pologne. Nombreux sont ceux et celles qui créent leur propre entreprise après suffisamment d'expérience dans le secteur.

Propos inspirés par Piotr Borkowski et Piotr Turalski.

Un impact sur le prêt immobilier ?

Les banques se sont montrées assez frileuses avec les incertitudes de l'année 2020 et ont surtout cherché à augmenter leur marge. Taux bas, apports plus importants, secteurs à risque fortement impactés comme la restauration... Il est logique que le secteur bancaire se soit montré pessimiste, bien qu'au cas par cas, certaines entreprises s'en sont mieux sorties que d'autres et ont rassuré les banques.

Nombreux ont été les emprunteurs à ne pas se décourager et à chercher à pérenniser leur projet, surtout après mars et avril 2020 au pic de l'incertitude.

Un taux de croissance intéressant pourrait bien revenir en 2021 pour l'économie polonaise. Les professionnels prendront naturellement en compte l'évolution des modes de vie comme le télétravail.

Bilan 2020 sur l'immobilier en Pologne

Comparaison entre Janvier 2020, Juillet 2020 et Décembre 2020 des contributions des banques

Bilan 2020 sur l'immobilier en Pologne

Valeur des prêts hypothécaires accordés entre le 1er et 4ème trimestre 2020

Premièrement, nous voyons que le montant de la contribution propre pour acheter un bien immobilier auprès d'une banque a surtout été au plus fort juste après la première vague pandémique, autour de juillet 2020.

Ensuite, en octobre de la même année, il apparaît que le nombre de prêts accordés a bien augmenté face au printemps, tandis qu'en concomitance, la valeur des prêts a elle aussi augmenté.

Enfin, il est visible que la valeur des prêts hypothécaires a baissé lors du second semestre 2020 par rapport au premier, pour ensuite repartir légèrement à la hausse au troisième.

Prévisions immobilières pour 2021

Un regain d'optimisme semble s'opérer durant le premier trimestre 2021. Les banques se montrent plus ouvertes avec des taux d'intérêt bas.

Un fait intéressant est la réorganisation des espaces dédiés aux bureaux. De nos jours, avec les avantages financiers du télétravail, une remise en question s'opère et beaucoup d'entreprises n'ont plus besoin d'autant d'espace de travail.

Le "bureau flexible" s'impose progressivement en tant que nouveau modèle standard. Il permet à l'offre immobilière de s'adapter au client selon ses besoins, désormais souvent changeants. Le coworking avec équipements semble aussi avoir de beaux jours devant lui. Nous constatons ce type d'offre dans les grandes villes polonaises telles que Cracovie ou encore Wroclaw.

Est-ce la fin des bureaux traditionnels ? Plutôt une mutation en de plus petits espaces selon les besoins, surtout pour la génération des Millenials qui cherchent avant tout la flexibilité tout en profitant de tarifs avantageux.

Propos inspirés par Anna Gołąb et Piotr Borkowski.

Et l'immobilier de luxe ?

Le marché primaire de Varsovie pesait 779 millions de PLN en 2019. Malgré la crise de 2020, une certaine stabilité s'est constatée dans l'immobilier de luxe. La pierre de haut standing tend apparemment à rassurer les investisseurs malgré les aléas politiques et sanitaires.

Un appartement luxueux avec possibilités d'optimisations élevées demeure une bonne manière de diversifier son portefeuille, même lors des périodes pessimistes. D'autant plus que la Pologne s'est montrée résiliante et a eu l'une des plus fortes croissance des pays européens il y a deux ans, ce qui attire de riches investisseurs, surtout dans le capitale polonaise.

Varsovie continue d'attirer des gens dans les affaires, artistes de renom, sportifs professionnels etc. En 2019, un appartement de Śródmieście a même été vendu pour la coquette somme de 17 millions de PLN, soit plus de 3 700 000 euros ! Pas de quoi rougir face à des mégapoles et grandes capitales. Le quartier Śródmieście est effectivement très attractif et un bien immobilier situé dans un endroit de choix est une bonne stratégie afin de protéger son capital contre l'inflation.

Bien entendu, toutes les banques ne feront pas les yeux doux si le client, même fortuné, se lance dans l'immobilier locatif au lieu d'en faire son logement personnel et proposeront probablement des taux plus élevés.

Propos inspirés par Angelika Kliś, Paweł Wysocki et Janusz Iracki.

2021 : nouvelles réglementations ?

2021 marque l'obligation d'acheter des matériaux avec meilleure performance énergétique. Ceci augmente certes le coût de construction mais permet de faire des économies substantielles à long terme. Il y a fort à parier que nous verrons de plus en en plus de panneaux solaires et de pompes à chaleur à l'avenir.

La vente de biens immobiliers aux enchères par e-bidding s'est bien développée. Il faut aussi savoir qu'une entrepreneur peut bénéficier de nouvelles formes de protection contre des vices se trouvant dans un bien immobilier. Aussi, par exemple, la taxe immobilière de 2021 sera de 24,84 zl par m² pour un bâtiment commercial et 0,85 pln pour un immeuble résidentiel.

Des mutations à ne pas négliger

La location longue durée a étonnamment bien résisté en 2020, de manière bien meilleure que la location courte durée. De nombreuses personnes ont du revoir leurs exigences à la baisse en abandonnant momentanément l'idée d'être propriétaire mais plutôt locataire.

Toutefois, certaines personnes ont profité de prix cassés l'été dernier avec des prix similaires à l'hiver. La location à court terme devrait aussi devenir encore plus encadrée en Pologne, refroidissant des propriétaires. La ville d'Amsterdam a par exemple interdit la location à court terme dans trois quartiers et les amendes peuvent se chiffrer en plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Il est certain qu'un logement durable pour du long terme demeure plus important que les besoins des touristes.

De même, des entreprises, même étrangères, sont implantées sur le marché polonais et proposent des offres adaptées aux évolutions sociales, avec des espaces proposant de multiples services.

Propos inspirés par Monika Kowalczyk, Sławomir Imianowski, Józef Kajta, Sławek Muturi et Jacek Kusiak.

Notre agence immobilière est très enthousiaste afin de préparer l'après-Covid et à notre humble avis, l'année 2021 sera riche en opportunités dans le secteur immobilier en Pologne !

Contactez-nous sur notre site immobilier si l'investissement dans ce pays vous intéresse, ou pour n'importe quelle information.

NDLR : Afin de rédiger l'article, nous rappelons que nous nous sommes grandement inspirés de cette source et de notre connaissance du marché immobilier polonais.

Comment s'expatrier en Pologne

Comment s'expatrié en Pologne

Vous êtes-vous déjà expatrié ? Vous envisagez une expatriation professionnelle notamment en Pologne ?

Changer de pays n’est pas quelque chose de facile pour beaucoup d’entre nous. Partir s'installer dans un pays que nous ne connaissons  est parfois difficile.

S'expatrier en Pologne

Ce guide a pour but de vous préparer à l’expatriation en Pologne. L'expatriation est une étape importante à laquelle il faut bien se préparer. Puisque partir à l'étranger ne s'improvise pas, nous avons ainsi conçu ce guide de façon à vous donner toutes les clés pour réussir votre expatriation.

Ce petit guide est basé sur l’expérience personnelle de plusieurs expatriés. Nous avons voulu partager nos meilleurs conseils avec vous pour vous aider au mieux dans vos démarches administratives et autres. Vous découvrirez notamment les avantages et inconvénients.

Que vous soyez étudiant, employé ou amoureux d'une jolie polonaise, ce petit guide vous est directement adressé.

Tout le monde a eu envie de quitter sa ville pour s’installer ailleurs. Certains veulent changer de ville, d’autres de région mais il y a aussi ceux qui souhaitent partir à l’étranger. Entrons maintenant dans le vif du sujet.

La préparation

Nous allons parler de la Pologne, pourquoi ? Parce que c’est un pays qui se développe rapidement et c’est aussi le lieu où nous exerçons notre activité principale, l’investissement immobilier et l’accompagnement à s’installer en Pologne.

Vous avez déjà voulu vous expatrier en Pologne ? Peut-être que cela n’a pas abouti pour plusieurs raisons. La langue polonaise par exemple, vous avez été vite découragé en ne comprenant absolument rien. C’est normal, le polonais fait partie des langues les plus compliquées à maîtriser dans le monde.

Trouver un logement, ouvrir un compte bancaire ou apprendre les lois… Beaucoup d’étapes compliquées à réaliser quand nous ne connaissons rien au pays.

Nous souhaitons vous aider et pour cela nous allons commencer par la préparation.

Il s'agit d'une étape importante dans le processus d’expatriation. Tout le monde doit passer par ce moment de réflexion. Vous avez enfin décidé de partir à l’étranger tenter une nouvelle expérience.

Nous avons la chance de vivre dans un pays de l’Union Européenne, partir dans un pays de l’espace Shengen permet de faciliter le côté administratif. Pas besoin de visa de travail ou de titre de séjour ! Quoique ce n’est pas aussi simple qu’on le pense, nous y reviendrons plus tard.

Avant de réserver votre billet d’avion avec un aller simple, n’oubliez pas de préparer plusieurs choses importantes.

Votre famille

Avant de prendre une décision définitive, n’oubliez pas d’en parler avec votre famille. S’expatrier est un projet sérieux. L’avis de votre famille ne doit pas influencer totalement votre choix mais connaître son avis peut vous aider. Écouter votre famille va peut-être vous aider à réaliser qu’il manque quelque chose dans la préparation de votre voyage. Vous savez ce que vous faites. Vous êtes un adulte responsable.

Partir loin de sa famille est une étape à ne pas négliger. Il faut savoir qu’à un moment, elle va vous manquer. L’avantage de la Pologne, c’est qu’elle se trouve à 2h30 environ de la France et les billets ne sont pas chers avec les compagnies aériennes low-cost.

Géographiquement, c’est un bon argument pour vous et pour rassurer vos proches. Ils pourront venir vous voir un week-end ou pendant des périodes plus longues. Vous pourrez les accueillir chez vous ou ils prendront un hôtel ou une location courte durée via des plateformes connues.

N’oubliez pas de prévenir vos amis aussi, peut-être que vous allez réussir à les motiver de vous suivre. Une expatriation seule c’est amusant, à plusieurs c’est mieux.

Votre justificatif d’identité

Même si nous sommes dans l’Union Européenne, vous êtes obligé d’avoir des documents administratifs sur vous. N’oubliez pas votre carte d’identité. Un passeport n’est pas une obligation mais c’est fortement conseillé.

L’administration polonaise préfère avoir entre les mains votre passeport lors de votre enregistrement quand vous demandez votre numéro PESEL par exemple (mais qu’est-ce que c’est que cette bête-là ? Nous en parlerons dans un prochain article).

Votre couverture santé

Un point très important à prendre en compte lors de votre expatriation est votre santé. Il s’agit d’une préparation très importante. Vous êtes sûr à 100% de partir, alors vous aurez des documents à remplir.

Pour cela, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre conseiller santé, le site AMELI. Vous trouverez les informations les plus utiles directement sur le site internet.  Ce sont des spécialistes, ils seront présents pour vous aider dans vos démarches.

Votre rémunération

Quand nous grandissons, nous souhaitons devenir autonome et indépendant de notre famille. C’est une raison qui nous force à gagner de l’argent pour pouvoir réaliser cet objectif d’autonomie. Peu importe où vous souhaitez partir, avoir de l’argent est une obligation pour pouvoir se loger ou se nourrir. Il existe des alternatives comme être « au pair » ou travailler chez un habitant contre un repas et un toit, c’est très bien comme concept mais à un moment vous aller avoir envie de devenir indépendant financièrement. Toucher un salaire peut notamment vous aider dans ce processus.

Sans parler de chiffre, la Pologne est moins chère que la France dans beaucoup de domaines mais pas tous. Les produits alimentaires sont moins chers, sortir le soir avec des amis ne devrait pas vous ruiner non plus. Cependant, tout n’est pas moins cher, prenons l’exemple de l’électronique, les prix seront identiques à la France voir plus cher suivant le taux de conversion entre l’euro et le zloty. En moyenne, nous sommes à 1€ = 4.3zl. Votre plus grosse dépense mensuelle sera votre loyer.

Il n’est pas rare de croiser des Polonais vivant avec seulement 500 euros par mois (le SMIC local). Ils arrivent quand même à sortir le week-end et profiter.

Nous conseillons d’avoir un plan pour trouver une solution vous permettant d’être rémunéré. Par chance, la Pologne a un taux de chômage très faible et pour les francophones, trouver un travail bien rémunéré est une chose assez facile hors Covid. Sous réserve d’avoir un niveau d’anglais correct (anglais social soit B1). La majorité des expatriés travaillent en corporation chez des multinationales.

Nous vous conseillons de vous inscrire sur LinkedIn ou les groupes d’expatriés francophones qui vivent en Pologne. Il existe plusieurs groupes sur les réseaux sociaux dont Facebook. Ceci est très efficace si vous avez besoin d’aide.

Les sociétés qui recrutent le plus sont les multinationales présentes en Business Park. Vous croiserez beaucoup d’expatriés francophones dans les villes suivantes : Cracovie – Varsovie – Gdansk – Poznan et autres.

Surtout, n’oubliez pas d’adapter votre CV car les grandes compagnies vous le demanderont en anglais. Il est possible qu’on vous demande aussi les originaux de vos diplômes avec une traduction par un(e) professionnel(le).

Le moyen de transport

Maintenant que vous avez trouvé un travail et fini les charges administratives du côté de votre pays, il est temps de s’occuper du moyen de transport. Nous vivons dans un monde moderne, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour aller en Pologne maintenant. La voiture, le bus, l’avion ou le train sont les quatres principaux moyens de s’y rendre. De ce côté, nous vous laissons décider suivant vos préférences et votre budget. Voici les temps de trajets que nous avons observé récemment :

C’est à vous de décider quel transport vous correspond le plus.

Le logement

Un point très important à ne pas négliger : votre logement. Vous connaissez la date d’arrivée dans la ville de votre choix en Pologne, vous devez trouver un toit. Nous vous conseillons de vous y prendre quelques mois à l'avance. Réfléchissez-bien à votre budget et la localisation. Quand nous ne connaissons pas une ville, il est difficile de savoir où déménager. Il est important de connaître l’emplacement de son lieu de travail et des rues qui vous intéressent.

N’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons vous aider dans vos démarches et vous accompagner dans vos recherches. On visite l’appartement avec vous par visioconférence. Vous éviterez les arnaques et aurez des conseils intéressants et utiles. Souvent, les photos sur les annonces sont trompeuses, surtout au niveau de la surface. Il n’est pas rare de visiter un appartement avec une impression de grandeur sur les photos mais en réalité, l’espace est petit.

En Pologne, les justificatifs demandés par les propriétaires sont moins compliqués qu’en France. Ils vous demanderont une caution égale à un mois de loyer, votre carte d’identité et votre contrat de travail. Certains propriétaires vous demanderont un garant et d’autres documents.

Le voyage

Pendant le voyage, n’hésitez pas à vous renseigner sur votre nouvelle vie. Plusieurs de nos membres en ont fait l’expérience. Il y a une différence entre venir pendant un court séjour et s’installer pendant plusieurs mois.

Vous devez savoir qu’un changement va avoir lieu. Vous ne trouverez pas les mêmes aliments qu’en France par exemple (à moins de bien chercher). Le climat est différent, il n’y a pas de décalage horaire mais on le ressent quand même quand on voit le soleil se coucher à 16h pendant l’hiver. Le soleil se lève vers 4h30 en été et ils ne connaissent pas les volets. Cela peut surprendre les premières fois.

Bien sûr, ce guide d’expatrié va vous donner plusieurs conseils et vous préparer à votre nouvelle vie.

La langue

Avez-vous commencé à étudier le polonais ? Même si l’anglais est suffisant pour communiquer avec la plupart des Polonais, nous vous conseillons d’apprendre quelques mots basiques. Il est très apprécié des Polonais d’essayer de parler avec eux dans leur langue natale vernaculaire.

Voici une petite liste des mots à connaître trouvables sur le site de l’ambassade :

Bonjour : Dzień dobry – [djène do-bré]
Au revoir : Do widzenia – [do vi-dzè-nia]
Oui : Tak – [taque]
Non : Nie – [niè].
Merci : Dziękuję – [djièn-cou-yè]
S’il vous plait : Proszę – [pro-chè]
Pardon ; excusez-moi ; désolé : Przepraszam – [pchè-pra-chame]
Combien ça coûte ? : Ile kosztuje ? – [ilè coche-tou-yè] ?
Monsieur : Pan – [panne]
Madame : Pani – [pa-ni]
Où est ...? : Gdzie jest ...? – [g’djè-yeste]
À droite : W prawo – [v’pra-vo]
À gauche : W lewo – [v’lè-vo]
Centre historique : Stare miasto – [sta-rè mia-sto]
Rue : Ulica – [ou-li-tsa]
Je comprends : Rozumiem [ro-zou-mième]
Je ne comprends pas : Nie rozumiem – [niè ro-zou-mième]
Je ne parle pas polonais : Nie mówię po polsku – [niè mou-viè po polle-scou]
Je suis français : Jestem francuzem – [yèsse-tème franne-tsou-zème]
Je suis française : Jestem francuzką – [yèsse-tème franne-tsou-scon]
Bus, autobus : Autobus – [aw-to-bousse]
Avion : Samolot – [sa-mo-lotte]
Train : Pociąg – [po-tchonque]
Magasin : Sklep – [sclèpe]
Pharmacie : Apteka – [appe-tè-ca]
Pâtisserie : Cukiernia – [tsou-quière-nia]
Sandwich : Kanapka – [ca-nappe-ca]
Eau : Woda – [vo-da]

1 : Jeden – [yè-dène]
2 : Dwa – [dva]
3 : Trzy – [tché]
4 : Cztery – [tch’tè-ré]
5 : Pięć – [pièn’tche]
6 : Sześć – [chèche’tche]
7 : Siedem – [chiè-dème]
8 : Osiem – [o-chième]
9 : Dziewięć – [djiè-vièn’tche]
10 : Dziesięć – [djiè-chièn’tche]
20 : Dwadzieścia – [dva-djèch’tcha]
100 : Sto – [sto]

Nous vous conseillons d’apprendre ces mots, ils vous aideront rapidement. Il est possible d’apprendre le polonais dans des écoles de langues, les tarifs sont accessibles pour tous et ça fonctionne par semestre ou par module. Nous pouvons vous conseiller des écoles ou des applications pour vous entrainer pendant votre voyage.

L’arrivée en Pologne

Voyage fini, vous voilà arrivé en Pologne. Peut-être vous aurez remarqué que les panneaux de signalisation ou les publicités ne sont plus en français mais en polonais. C’est un grand moment pour vous. Si vous avez suivi nos conseils précédents et vous nous avez contacté, alors votre interlocuteur vous attendra dans la zone arrivée de l’aéroport ou devant votre logement suivant votre choix.

La première étape est d’aller à votre nouveau logement le découvrir en vrai. Commencez à poser vos bagages et organiser votre appartement comme vous le souhaitez.

Vous allez passer votre première nuit dans un nouveau pays. N’oubliez pas de contacter votre famille pour les prévenir de votre arrivée chez vous. Une nouvelle aventure est sur le point de débuter.

Le climat

Beaucoup de personnes redoutent la météo en Pologne. Cependant, il est de plus en plus rare d’être confronté à des températures négatives avec froid polaire même durant la saison hivernale.

Nous vous conseillons quand même de prévoir des habits chauds pour l’hiver, privilégiez du coton et de la laine pour vos vêtements. Les tissus naturels vous tiendront plus chaud.

En été, vous aurez les mêmes températures qu’en France.

La nourriture

Voilà un point intéressant. La nourriture en Pologne est différente si nous la comparons à la France. Les spécialités culinaires polonaises sont le pierogi, les soupes (zurek, barszcz) ou bien le bigos. Nous vous laissons la surprise d’aller goûter vous-même. Beaucoup de food trucks sont présents un peu partout, vous y trouverez des zapiekanka ou du fromage polonais fumé (oscypek).

Des grandes enseignes comme Carrefour, Auchan ou Lidl sont présentes en Pologne. Il est possible de trouver des aliments français. Il n’est pas rare de trouver dans le rayon des produits laitiers, des fromages français comme le camembert. Possible de trouver du saucisson aussi.

Si la nourriture française vous manque, vous avez la chance d’avoir plusieurs restaurants spécialisés dans les plats français. Souvent lancés par des francophones. La chance !

Conclusion

C’est la fin de ce guide pour s’expatrier en Pologne sereinement. Nous savons que vous êtes sur votre faim, vous voulez en savoir plus.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Nous parlons français, anglais et polonais. Nous serons ravis de répondre à vos questions et vous accompagner durablement dans vos démarches administratives en Pologne.

10 conseils pour réussir son investissement immobilier locatif en Pologne

10 conseils pour réussir son investissement immobilier locatif

L'investissement immobilier locatif peut être rentable et un débutant dans ce domaine doit impérativement se montrer intelligent en suivant de bons conseils.

En 2019, un record absolu a été battu, plus de 1 000 000 de transactions immobilières ont été conclues en France, soit une hausse de 10% par rapport à l’année 2018. Et si on vous disait qu’investir à l’étranger comme la Pologne est un processus rapide et sécurisé, avec des avantages fiscaux intéressants comparés à la France ?

Cependant, se lancer dans un investissement immobilier et plus particulièrement dans un investissement locatif est une décision réfléchie qui se prépare plusieurs mois à l’avance. Suivez nos astuces pour mettre toutes les chances de votre côté.

  1. Réaliser un investissement immobilier locatif correctement

Cela est une évidence et pourtant, il arrive que des personnes acheteuses réalisent un mauvais investissement en se rendant compte de plusieurs pièges après la signature de l’acte authentique chez un notaire.

Pour acheter correctement, plusieurs critères sont à prendre en compte : le prix de vente du bien, son emplacement, son état général, ses qualités et défauts… En général, une étude de marché est nécessaire et réalisée par nos soins.

  1. Définissez votre budget

Il s’agit de votre premier investissement locatif ? En fonction de votre capacité d’emprunt, vous pouvez choisir entre un studio ou encore un 2 pièces.

Cependant, avant de vous lancer dans un projet, vérifiez la solvabilité de votre profil auprès de votre banque ou bien de nos courtiers partenaires. Les banques rencontrent souvent des jeunes investisseurs motivés et sûrs de leur projet. Malgré la motivation, ils ont souvent, hélas, un profil incompatible.

L’important est de faire un choix cohérent en fonction de votre profil et bien vérifier la solvabilité de votre capacité d’emprunt auprès des banques.

  1. Choisissez bien votre cible

Réfléchissez bien à vos cibles, en fonction de votre budget, vous allez cibler différents profils. Souhaitez-vous un studio ou un T2 pour des étudiants ou un jeune couple ? Ou bien un T3 ou T4 pour de la colocation ou une grande famille ? C’est une étape à prendre en compte pendant l’étude de marché. Établir correctement votre projet vous fera gagner du temps et de l’argent.

Autre point important, si vous ciblez des étudiants alors investissez dans une zone proche d’une université. Il y a des stratégies évidentes à appliquer. Nous sommes présents pour vous conseiller sur vos choix et vous orienter vers la meilleure solution possible.

En Pologne, investir dans l’immobilier est une transaction simple et rapide. Malgré cela, en tant qu’étranger ou résident, la fiscalité a un rôle important dans votre projet. L’impôt sur le revenu locatif est de 8.5% annuel. Il existe d’autres montages fiscaux possibles et c’est pourquoi nous vous conseillons de nous contacter pour en savoir plus. Notre service juridique saura vous guider correctement.

  1. L’emplacement

L’emplacement est la clé de la réussite de votre investissement immobilier. Vous devez réfléchir à de la location longue ou courte durée.

Vous devez vous poser la question : investir dans son secteur ou dans les autres villes ? Investir proche de chez soi est rassurant, surtout pour un premier projet d’investissement. Cependant, les meilleures offres ne sont pas spécialement autour de vous. En conséquence, élargir votre zone de recherche est important pour saisir des opportunités attrayantes.

L’investissement à l’étranger est aussi une solution, vous avez déjà plusieurs biens et souhaitez élargir vos horizons et votre portefeuille d’investissement ? Envisager ce type d’investissement peut être une solution pour vous, à savoir acquérir des biens à l’étranger et augmenter vos rendements.

Si vous connaissez votre cible, alors trouver le secteur souhaité sera plus facile.

  1. Recherchez, visitez

Trouver le bien qu’on souhaite est une phase chronophage. Lors de la recherche, il est recommandé de passer du temps sur les portails internet ou mandater une agence immobilière.

Réaliser de nombreuses visites est une nécessité pour voir l’état du bien ainsi que son emplacement. Trouver un appartement avec une décoration moderne est possible mais il faut aussi s’assurer du bon état des parties communes de l’immeuble. Des parties communes sales et délabrées ne donneront pas envie à vos locataires ou vacanciers de venir chez vous.

Attention ! Pendant les visites, on peut facilement s’exciter devant un bien qui nous plait mais réfléchissez avant et faite une simulation de votre côté. Nous vous recommandons de faire peu d’offres. Contentez-vous, par exemple, d’en faire une pour un bien pour lequel vous avez eu un véritable coup de cœur.

Il est aussi possible de déléguer cette recherche à un professionnel. Nous sommes dans la capacité de vous proposer un investissement immobilier locatif clé-en-main en fonction de vos critères de recherches.

  1. La copropriété

Quand vous investissez dans un immeuble, souvent, l’état général de l’immeuble est géré par une copropriété donc faites attention à ce que cela implique. Les charges mensuelles de copropriété peuvent baisser la rentabilité de votre investissement si elles sont élevées. Vous devez savoir aussi que vos locataires doivent prendre en compte ces mensualités en plus du loyer, il n’est pas rare qu’ils refusent votre logement après réflexion.

En Pologne, un fond de travaux est compris dans les charges mensuelles, cela permet d’éviter d’impacter votre investissement si des travaux de copropriété (ravalement de façade, toiture, rénovation…) sont prévus. Renseignez-vous donc bien sur les charges de copropriété des logements que vous visitez.

  1. Savoir être accompagné des bonnes personnes

Investir dans l’immobilier est une décision mûrement réfléchie. Cela ne s’improvise pas et nous vous conseillons de vous lancer dans cette aventure accompagné des bonnes personnes, votre famille s’ils ont de l’expérience ou bien un professionnel.

Pour réussir votre investissement locatif, vous devez vous entourer des bonnes personnes. Beaucoup de formations gratuites ou payantes sont disponibles sur internet mais dès que vous aurez des questions, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel. Les agences immobilières connaissent des chasseurs immobiliers pour trouver le bien qui correspond à vos idées, il est mandaté pour cela.

Nous sommes dans la capacité de rechercher un bien qui correspond à vos critères. Effectivement, notre agence propose le mandat de recherche.

  1. Investissez intelligemment

Ne vous précipitez pas dans vos recherches, même si cela prend plusieurs mois, voyez l’avantage mais aussi les inconvénients éventuels. Vous pourrez augmenter votre capacité d’emprunt ou votre apport pour couvrir les premiers frais pour vos meubles, les travaux de rafraichissement et les frais de notaire.

Tout au long de la procédure, vous devez être prudent et bien vous renseigner sur votre projet. Si nous conseillons une étude de marché, ce n’est pas pour rien. Elle est très utile pour savoir les loyers potentiels, le prix au m² et si une demande est présente pour le type de bien que vous avez sélectionné.

Nous vous donnons une astuce, prenez des photos lors des visites et mettez l’appartement en location sur des portails internet prévus à cet effet. En 7 jours, vous devez avoir reçu plusieurs demandes de visites avec des profils solvables. Si une forte demande est présente, alors vous pouvez être sûr que votre investissement sera concluant.

Avant de faire une offre, vérifiez à nouveau votre capacité d’emprunt. Si plusieurs mois se sont écoulés entre temps, demander la confirmation à votre banque. Pensez aussi à calculer la rentabilité de votre investissement.

En Pologne, vous pouvez avoir un taux de rendement élevé avec une fiscalité avantageuse comparé à la France.

  1. Un loyer justifié

Un loyer cohérent vous permettra de louer facilement et rapidement votre bien immobilier. Il doit être cohérent avec les services proposés, son emplacement et la qualité du meublé. Demander un loyer élevé est une perte d’argent pour vous. Demander un loyer faible est également non pertinent.

  1. Gérez bien votre investissement

Une mauvaise gestion de votre investissement locatif peut totalement anéantir votre projet, même si vous avez suivi les conseils précédents et réalisé un bon achat. L’idéal est de confier la gestion à un expert, mais cela a un coût qu’il faut ainsi prévoir dans le budget de départ mais rapidement rentabilisé.

Vous souhaitez effectuer un investissement locatif ? Contactez-nous pour trouver le bien idéal en Pologne.

Quelles sont les différences entre la France et la Pologne ?

différences-france-pologne

Notre article a surtout pour but de vous montrer les différences culturelles majeures entre l'Hexagone et le pays d'Europe centrale.

Alors comment sont les Polonais par rapport aux Français ? C'est ce que nous allons voir avec 5 différences que nous avons trouvé pour la comparaison grâce à notre expérience du terrain.

1. Pays latin vs pays slave

La culture française est en partie latine et ceci se ressent surtout dans le sud où il existe une espèce de nonchalance et un contact humain facile. Le Français moyen est également peu puritain pour les questions olé olé et il existe en quelque sorte un culte de la parole libre irrévérencieuse avec une grande liberté de ton. Bien qu'un certain politiquement correct s'installe progressivement au pays de Molière.

En revanche, la culture polonaise est slave et ceci se ressent lors que l'on visite ou vit dans ce pays. La proxémique (distance sociale) est quelque peu différente. Evitez par exemple de faire la bise à une personne inconnue ou de toucher amicalement la personne trop rapidement.

Le caractère des Polonais peut aussi sembler plus froid au premier abord. Ce n'est en réalité qu'une façade, ces gens sont souvent très fêtards en soirée et en particulier lors des mariages polonais. Si vous tentez l'expérience, accrochez-vous et allez-y en forme ! En espérant que vous appréciez la vodka.

La Pologne fut autrefois soviétique. Une partie de l'architecture des bâtiments et notamment dans les grandes villes est donc de style brutaliste ou réaliste. Dans les grands centres urbains (rynek), les bâtiments colorés sont très pittoresques.

Bien que l'alphabet polonais soit latin, la langue est slave. Il va donc falloir vous accrocher et pratiquer régulièrement pour franchir la barrière de la langue. Cependant, la plupart des jeunes parlent anglais couramment et certains parlent même français.

Quant au monde du travail, les choses sont assez similaires en réalité et le peuple polonais est laborieux. Par contre, il est vrai que les Polonais ont un peu moins la culture de la grève.

Évitez aussi de traverser la rue quand le feu piéton est rouge ! Ceci est assez toléré en France mais pas en Pologne où vous risquez une amende.

2. Catholicisme et conservatisme

Si la France est la fille aînée de l'Église, la loi de séparation des Églises et de l'État adoptée en 1905 marque la naissance de la laïcité à la française et son processus de sécularisation.

Le côté catholique de la Pologne est l'un de ses grands marqueurs culturels. La Pologne a une longue histoire avec cette religion à l'instar de la France. L'Église conserve une influence majeure dans la vie culturelle polonaise et le parti conservateur PiS au pouvoir a des liens ténus qu'il ne cache pas.

Sachez aussi qu'il n'y a jamais eu de révolution culturelle telle que mai 68 comme en France en Pologne. La gauche culturelle prônant la libération des mœurs, si on peut l'appeler ainsi, a une faible influence au sein de l'establishment dans ce pays slave, bien que des groupes luttant contre le conservatisme polonais s'affirment de plus en plus et notamment le mouvement international LGBT. La Pologne semble de plus en plus divisée et polarisée politiquement, comme lors des récentes élections présidentielles polonaises où les conservateurs sont passés de justesse.

Ne soyez toutefois pas surpris si beaucoup de Polonais bloquent sur certains sujets sociétaux, notamment l'avortement. Aussi, au niveau des rencontres amoureuses, les Polonaises font souvent attendre plusieurs rendez-vous avant de conclure (si toutefois on arrive jusque-là). Il est moins fréquent et intégré de coucher le premier soir par rapport à la France.

3. Folklore et tradition

Oublions le cliché du Français avec son béret, sa fine moustache, sa marinière, sa baguette de pain et ses manières séductrices. La France dispose d'identités régionales marquées avec des accents, différents patois et coutumes. Même si tout ceci s'est assez atténué avec la politique jacobine française et la mondialisation.

Le folklore polonais est en réalité assez varié. On sent par exemple une influence allemande dans l'est à Gdansk ou Wroclaw par exemple. Tandis que la culture est plus montagnarde dans les Tatras. La slavité est sans doute un peu plus marquée à l'est.

La danse est importante dans la tradition polonaise et il existe différents styles. À Cracovie se danse le krakowiak par exemple. Et non, la Polka n'est pas tellement polonaise mais est plus tchèque.

Le calendrier polonais est bien entendu marqué par plusieurs fêtes religieuses. Notez que le 6 décembre, les Polonais et particulièrement les enfants fêtent la Saint-Nicolas. La coutume est de s'offrir des cadeaux et friandises comme à Noël, qu'ils fêtent de même évidemment.

Enfin, il peut être perçu comme malpoli de refuser de l'alcool lors d'une fête polonaise. Dites simplement que vous ne buvez pas et vous verrez si vous résistez à la pression sociale. Les Polonais sont fiers de leurs nombreuses vodkas et certaines sont d'excellente qualité.

4. La nourriture

La gastronomie française est réputée mondialement et bon nombre de grands chefs sont respectés à l'international pour leurs prouesses culinaires et la cuisine variée. La France est également le pays du vin et est célèbre pour ses nombreux fromages (plus de 40 AOP ou "Appellation d'Origine Contrôlée"!).

Quid de la Pologne ? Le plat national est sans conteste les pierogis. Ce sont des raviolis avec différentes garnitures comme la viande, le fromage blanc, les épinard et même des fruits. Voilà de quoi surprendre !

Toutefois, la cuisine traditionnelle polonaise, avec par exemple le bigos et les nombreuses soupes, n'est pas sans rappeler la cuisine campagnarde française du terroir avec son côté généreux et ses produits simples et authentiques. Nous recommandons de goûter au fromage fumé des montagnes nommé oscypek et à déguster avec de la confiture, surprenant pour les Français.

Essayez de trouver des restaurants traditionnels bien cotés et de manger du fait maison.

5. Pas de Provence

Vous aimez la région provençale dans le sud de la France et son côté farniente avec ses belles plages méditerranéennes ? Eh bien sachez que le sud de la Pologne est différent.

En effet, c'est au nord de la Pologne que l'on trouve des plages sur la côte de la mer Baltique. Le sud, en revanche, inclut la chaîne montagneuse des Tatras et des Basses-Carpates. C'est donc un environnement montagnard qui est plus prétexte à la randonnée et au ski que bronzer sur la plage. La mentalité des Polonais du sud n'est donc pas tout à fait la même que celle des Marseillais par exemple.

Toutefois, on peut trouver des champs de lavande en Pologne et notamment vers Varsovie !

L'après COVID dans l'immobilier en Pologne

Covid-Pologne-Immobilier

Le marché immobilier polonais a connu une explosion remarquable ces dernières années, avec des projets de construction, des ventes d'appartements et de copropriétés qui ont atteint de nouveaux sommets.

En 2019, les mises en chantier, la construction d'appartements, ainsi que la valeur des prêts autorisés et acceptés, ont tous atteint des records élevés. Les prix des appartements et des copropriétés n'ont cessé d'augmenter et la vision d'une correction semblait une idée marginale. 

L'impact de la COVID-19 dans le monde

Hélas, dans la catégorie des mauvais aléas, la COVID 19 est arrivée et le marché immobilier s'est soudainement effondré. Quelle sera la situation lorsque l'immobilier reviendra à la normale pour les entreprises, états et particuliers ?

Le coronavirus ou COVID-19 est un test, un défi de civilisation et humanitaire qui a des effets à long terme sur la façon dont les êtres humains travaillent, vivent et jouent. Un pan de l'économie est impacté et il semble difficile de s'adapter dans un monde nouveau.

Notre vie quotidienne a changé de diverses façons. Nous ne sommes plus autorisés à nous rencontrer, à aller au bureau, à manger, à faire du shopping et à avoir des relations sociales comme avant. Nous avons fait preuve de prudence lors de nos déplacements. Le travail à domicile est soumis à des autorisations et à des directives, et les bureaux sont fermés.

Fort heureusement, les leaders du marché immobilier peuvent mieux servir leurs clients et s'assurer de leur propre praticabilité. 

Aussi, plutôt que de voyager et d'aller dans des chaînes de fast-food ou des restaurants, les gens, non seulement en Pologne mais dans le monde entier, font un choix intelligent en ne dépensant que l'essentiel, les médicaments, principalement la nourriture, ainsi que les fournitures ménagères.

L'augmentation du nombre de cas de coronavirus en Europe et les mesures de protection et de prévention nécessaires qui ont été mises en œuvre par chaque pays ont permis de garantir un effet d'entraînement financier négatif. Cela pourrait influencer et modifier le marché immobilier.

Ces dernières années, les sociétés immobilières ou les promoteurs n'ont pas eu à travailler uniquement pour inviter et attirer des clients en raison du niveau d'exigence élevé. En fait, au cours du dernier trimestre de 2019, le pays connaît l'achèvement de plus ou moins 207 000 nouveaux appartements, ce qui constitue le record le plus élevé jusqu'à présent.

De plus, l'hiver doux en Europe a également joué en faveur des entrepreneurs. Le résultat a été un type de demande régulière de nouveaux appartements en Pologne, plus particulièrement dans la capitale Varsovie, à plus de 2 600 euros par mètre carré dans les premières semaines de février 2020. Penser l'après-COVID 19 avec des achats durables s'imposent.

Il existe une longue liste d'agences liées au marché immobilier qui tient compte des promoteurs, des agences immobilières, des entreprises de construction, des organismes financiers comme les prêteurs ou les banques et les agences de fret, et des fabricants de matériaux. Tous jouent un rôle vital dans l'économie de la Pologne.

Ces dernières semaines, les modifications qui ont eu lieu suite à la pandémie ont fait apparaître un nouvel arrivage de clients sur le marché du logement et de l'immobilier. Une organisation de soutien à la vente a constaté un ralentissement de l'immobilier et a vu une situation où de nombreux acheteurs se sont battus et ont couru après la même propriété immobilière.

La COVID-19 modifie le marché immobilier en profondeur

D'après la situation récente du marché immobilier, les entreprises et les promoteurs qui disposent de procédures numériques bien conçues et d'offres en ligne vont prospérer. Aujourd'hui, beaucoup d'entreprises commencent tout juste à se remettre en question, en préparant un modèle de transaction entièrement en ligne, qui propose notamment le secteur du logement immobilier.

Les experts constatent également une augmentation considérable des dépenses consacrées aux activités de marketing en ligne. Sur le marché des nouveaux logements ou le marché primaire, un expert ne s'attendrait pas à une baisse des valeurs comme c'est le cas sur de nombreux marchés asiatiques.

Ici, la demande était extrêmement élevée, si bien qu'après une stagnation presque totale des ventes au cours de la première semaine de février, le marché immobilier semble déjà avoir connu une forte reprise.

Dans les pays européens comme la Pologne, la catastrophe de la consommation se traduira plus nettement par une diminution du nombre d'acheteurs potentiels. La demande autrefois élevée et qui a souvent généré de nombreux acheteurs concurrents pour un même bien immobilier sera désormais considérablement réduite.

Les sociétés immobilières et les promoteurs pourraient maintenant devoir se rendre dans une région inexplorée et commencer à se battre pour leurs clients. D'autre part, il convient de garder à l'esprit que, historiquement, dans des cas vagues, le marché du logement et de l'immobilier et, plus particulièrement, les ventes de terrains se sont révélés être des investissements sûrs.

On constate déjà une augmentation visible de l'intérêt pour les offres ainsi que pour les ventes et les achats. Les promoteurs immobiliers peuvent aussi réduire l'offre en retardant la fin des nouveaux développements.

L'augmentation prévue des nouvelles opportunités se manifestera probablement dans les propriétés meublées ou sur le marché secondaire. Cette période de transition pourrait se traduire par une diminution réelle des transactions.

Les consommateurs comptent beaucoup sur internet

Aujourd'hui, les consommateurs sont souvent connectés en ligne. En moyenne, le processus d'obtention d'un bien immobilier en Pologne dure entre quatre et six mois.

D'autre part, en raison des facteurs négatifs imposés par la gestion et le traitement médiatique de la Covid-19 comme la peur de sortir, les bureaux fermés, les tribunaux et les quarantaines imposées à domicile, les promoteurs ont constaté un changement dans le comportement des clients par rapport à l'activité en ligne.

En raison de cette pandémie, les acheteurs consultent aujourd'hui les annonces en ligne, ce qui leur laisse plus de temps libre dans le contexte actuel - comme cela s'est produit sur les marchés de divers pays d'Asie, les bureaux de vente, ainsi que les agences immobilières, ont été presque fermés pendant plusieurs mois.

Il est essentiel de rappeler que les entreprises actuelles, qui ont souvent une présence bien développée sur le web, sortent victorieuses avec des appartements plus petits d'environ 50 mètres carrés à vendre ; beaucoup affinent les stratégies et processus numériques, préparant même des documents complets de transaction en ligne qui incluent des visites virtuelles de biens immobiliers.

Les experts du marché immobilier constatent une amélioration du trafic ainsi que des dépenses considérables dans les activités de marketing en raison des facteurs apportés par COVID-19.

Si les résultats à long terme sont difficiles à prévoir, les résultats immédiats de la pandémie sur le marché immobilier polonais sont clairs : la vente du marché public de certains types de biens immobiliers a été tout simplement spectaculaire.

Toutes les sociétés immobilières travaillent dur pour traverser la crise en ce qui concerne les locataires, les utilisateurs finaux ainsi que leur personnel, tout en étant confrontées à des compromis difficiles quant à leurs activités.

En outre, de nombreuses sociétés de renom dans le monde de l'immobilier cherchent à trouver le parfait équilibre entre la préservation du capital et le renforcement de la diversification de leur action.

Au cours des dernières années, les leaders du secteur ont diversifié leurs sources de revenus, ont utilisé les techniques en ligne et se sont concentrés sur l'expérience des locataires.

La crise de la COVID-19 a accéléré la demande de ces changements de stratégie et a démontré que ceux qui n'ont pas encore investi devront peut-être rattraper leur retard.

Par exemple, certaines agences immobilières ont créé et suivi activement des techniques d'analyse numériques avancées avant la crise sanitaire, de telles techniques peuvent aider à attirer et à fidéliser les locataires, à évaluer les actifs, à négocier des baux commerciaux, ainsi qu'à améliorer les opérations et l'expérience des locataires.

D'autres résultats immédiats de la pandémie tiennent compte de la demande d'un engagement significatif avec les employés et les clients sur la sûreté et la sécurité dans les lieux de la vie de tous les jours et la santé également.

En raison de l'apparition du coronavirus, les leaders du secteur de l'immobilier déploient et conservent un ensemble de mesures communes.

Nouvelles réglementations pour un nouveau marché immobilier

Dans les prochains mois, nous assisterons à un ordre nouveau, à un besoin limité et à une plus grande polarisation des stratégies et du comportement du consommateur.

Les clients qui doivent immédiatement créer des offres de logement seront plus susceptibles de de proposer leurs biens moins chers ou des lieux diversifiés.

La conjoncture économique incertaine pourrait les amener à renoncer à toute obligation d'achat importante et à dépenser l'argent en nourriture et autres produits de première nécessité à la place.

À ce stade, nous avons constaté une augmentation considérable des nouvelles solutions et des nouveaux outils afin de permettre aux agents de présenter aux clients les offres les plus alléchantes.

De plus, il serait judicieux et sage de consacrer le temps libre au traitement, purifier, collecter ainsi que vérifier une base de données complète pour un ensemble de propriétés sur lesquelles vous pouvez volontiers revenir lorsque la situation normale reprendra.

Ce ne sont là que quelques-uns des nouveaux moyens de communication et stratégies qui ont été déployés ces derniers temps.

Alors, que se passe-t-il après la COVID dans l'immobilier en Pologne ? De nombreux acteurs du marché immobilier ont été sages et prudents en commençant par des choix qui défendent le bien-être et la sécurité de tous les locataires, travailleurs et utilisateurs finaux.

Aujourd'hui, les plus sages et avertis vont également réfléchir à la manière dont le secteur de l'immobilier pourrait être durablement modifié dans les années à venir et vont changer de méthode.

Les entreprises qui ont réussi à s'imposer et à conserver leur position dans l'immobilier, malgré la pandémie, iront au-delà d'une simple adaptation. Elles auront pris des mesures ouvertes qui renforceront les relations avec leurs travailleurs, leurs employés, les utilisateurs finaux, les investisseurs ainsi que les parties prenantes.

Il est indéniable que la Pologne est l'une des plus grandes économies des pays européens. Ainsi, de nombreux entrepreneurs en herbe envisagent d'ouvrir leur entreprise dans le pays. La Pologne est un pays qui maintient sa stabilité malgré la catastrophe économique. C'est pourquoi de nombreux amateurs d'affaires ont décidé de créer leur propre entreprise dans ce pays. C'est l'un des meilleurs endroits pour les investisseurs.

 

Voici quelques exemples d'entreprises en Pologne :

Plusieurs industries sont en plein essor dans le pays, de sorte que vous pouvez choisir le type d'entreprise en Pologne qui correspond à vos compétences, vos besoins, votre passion et vos normes. Le pays dispose également d'une situation géographique favorable qui permet aux entreprises d'exercer des activités d'exportation et d'importation.

Pour vous aider à choisir le type d'entreprise que vous allez créer en Pologne, voici quelques-unes des meilleures idées de création d'entreprise.

Les meilleures idées de création d'entreprise en Pologne

Comme la Pologne est l'un des pays qui possède les plus belles attractions touristiques, vous pouvez démarrer votre petite entreprise en tant qu'organisateur d'événements. Les revenus estimés pour cela sont d'environ 10 à 15 %. Si vous souhaitez aider d'autres personnes à organiser leurs visites, cette activité est une bonne option.

L'industrie alimentaire est également une bonne idée en Pologne. Vous devez toutefois disposer de licences et de permis spéciaux. Vous pouvez établir votre entreprise alimentaire dans des villes plus grandes et plus attrayantes. L'avantage est qu'elle peut être demandée à la fois par les touristes et les locaux.

Si vous êtes un entrepreneur, vous pouvez préférer faire votre boutique en ligne en Pologne. Vous pouvez ainsi avoir une boutique en ligne dans laquelle vous pouvez proposer différents produits. Cette activité est peu coûteuse, mais vous devez acheter un nom de domaine en Pologne. En outre, vous devez prendre en charge les services de transport pour vos clients.

L'ouverture de vos services de conseil en Pologne a des coûts inférieurs à ceux des autres types d'entreprises. Si vous avez des compétences en comptabilité, le conseil en entreprise peut être la meilleure idée d'entreprise pour vous.

Si vous avez plus de temps libre, vous pouvez également obtenir des revenus sur internet. Vous pouvez avoir votre service de recherche ou votre boutique.

Si vous voulez mettre en valeur votre talent et en tirer profit, vous pouvez essayer une entreprise de restauration et de réparation de meubles. Dans ce cas, vous devez disposer d'un appartement, d'instruments, de compétences et de patience.

Si vous avez une passion pour la mode, vous pouvez ouvrir votre magasin de mode en Pologne. Vous pouvez avoir une petite boutique où vous pourrez vendre des bijoux, des vêtements faits main, des vêtements personnalisés, des vêtements décontractés et d'autres articles à la mode qui peuvent convenir au goût de vos clients.

En outre, vous pouvez également proposer des accessoires tels que des sacs en cuir faits à la main. Vous pouvez également vendre des sculptures sur bois, des broderies, des tapisseries, des objets en verre peints à la main, des coffres et des boîtes en bois, des poteries, etc.

Vous pouvez être un agent pour les travailleurs et les clients auprès de votre agence de garde d'enfants en Pologne. Vous pouvez le faire en louant un bureau ou par téléphone.

 

Maintenant que vous avez pris connaissance des meilleures idées de création d'entreprise en Pologne, il est également important de connaître les différents types d'entreprises en Pologne.

Pourquoi devriez-vous créer votre entreprise en Pologne ?

La Pologne fait partie des pays européens qui ont l'économie la plus riche. Vous pouvez donc espérer obtenir plus de bénéfices dans votre créneau spécifique. Le pays dispose également d'une infrastructure améliorée et de services de transport moins coûteux.

Plus important encore, il y a une bonne main-d'œuvre dans le pays. Vous pouvez donc vous attendre à avoir des travailleurs professionnels pour votre entreprise.

Types d'entités commerciales en Pologne

Cette entreprise exige que vous et votre partenaire commercial soyez enregistrés en tant qu'entrepreneurs auprès du registre des activités économiques. Elle est soumise à l'impôt sur le revenu des personnes physiques. Ici, vous et votre partenaire êtes conjointement responsables des obligations et des dettes de la société de personnes.

Le travail indépendant est un bon choix si vous voulez prendre votre temps en main. Il est facile à entretenir et vous permet de mettre en valeur vos talents tout en gagnant un revenu supplémentaire. L'imposition de cette entité est l'impôt sur le revenu des personnes physiques.

La société en commandite peut être réalisée sous forme notariée. Il doit également être signé par les deux partenaires et doit être inscrit au registre national des tribunaux. L'imposition de la société en commandite peut être l'impôt sur le revenu des sociétés ou l'impôt sur le revenu des personnes physiques, les associés pouvant payer les impôts séparément.

Vous pouvez avoir un partenariat enregistré si vous voulez ouvrir une entreprise à plus grande échelle. Les fondateurs de cette entreprise doivent être au moins deux entrepreneurs. Elle est également soumise à l'impôt sur les sociétés ou à l'impôt sur le revenu des personnes physiques, les associés payant l'impôt séparément.

La société professionnelle doit être réalisée par voie notariée et la société doit être inscrite au registre national des tribunaux. Elle est soumise à l'impôt sur le revenu des personnes physiques.

Ce type d'entreprise en Pologne est établi pour exploiter une entreprise à plus grande échelle. Un partenaire doit être responsable des obligations et des dettes de la société de personnes envers les créanciers. Elle est également assujettie à l'impôt sur les sociétés ou à l'impôt sur le revenu des personnes physiques. La société de personnes doit également être inscrite au registre national des tribunaux.

L'entreprise est responsable des obligations et des dettes liées à ses biens. Elle est également assujettie à l'impôt sur les sociétés. Cette entité commerciale est exploitée à une plus grande échelle.

La société en commandite par actions est exploitée à une plus grande échelle. Elle est également soumise à l'impôt sur le revenu des sociétés, les associés payant l'impôt séparément.

Vous pouvez choisir parmi ces entités commerciales lorsque vous envisagez de créer votre propre entreprise en Pologne.

Vous souhaitez ouvrir votre entreprise en Pologne ? Si oui, vous devez suivre les étapes ci-dessous.

Ouvrir une entreprise en Pologne

Si vous souhaitez ouvrir votre entreprise en Pologne, vous devez suivre ce guide :

La première chose à faire est de choisir le type d'entreprise. Vous pouvez choisir en fonction de la taille et du capital de votre entreprise.

Après avoir sélectionné le type de société, vous devez créer un nom pour votre entreprise. Veillez à avoir un nom unique afin de pouvoir établir une bonne réputation dans votre créneau spécifique. Vous pouvez également procéder à une vérification préalable du nom afin de vous assurer de sa disponibilité.

En Pologne, les investisseurs sont plus nombreux à utiliser les codes NACE ou les codes PKD pour leurs futures activités. Ce code signifie l'activité principale de l'entreprise. En outre, il est précisé dans les documents de constitution.

L'étape suivante consiste à préparer les documents requis. Vous devez préparer les documents importants, y compris les détails sur le type et la portée de votre entreprise, le capital social, le siège social, les noms des directeurs et des actionnaires, et la structure de l'actionnariat.

La dernière étape consiste à enregistrer votre entreprise. Vous devez inscrire votre entreprise établie au registre national des tribunaux.

Taxe sur les entreprises en Pologne

Lorsque vous créez votre nouvelle entreprise, vous devez également connaître la taxe professionnelle en Pologne. Notez que l'impôt sur les sociétés en Pologne est un impôt qui est perçu auprès des entreprises. Le montant de l'impôt peut dépendre du revenu net de la société, généralement sur une année. Le taux d'imposition des sociétés en Pologne commence à 19 %.

Le taux d'imposition des sociétés le plus élevé à partir de 2020 est de 40 %, et le taux d'imposition des sociétés le plus bas est d'environ 19 %. Le taux d'imposition est d'environ 9 % pour les sociétés dont les bénéfices distribués sont inférieurs à 1,2 million d'euros par an, ainsi que pour les sociétés en phase de démarrage, qui paient l'impôt sur les sociétés la première année.

Lorsque vous démarrez votre entreprise, vous devez procéder comme suit :

Quels sont les bénéfices que vous payez au titre de l'impôt sur les sociétés en Pologne ?

Les bénéfices que vous payez au titre de la taxe professionnelle en Pologne sont les suivants :

Conclusion

Pour résumer, ouvrir son entreprise en Pologne demande du dévouement, de la patience et de la persévérance. Vous devez également décider du type d'entreprise que vous allez ouvrir. Assurez-vous d'obtenir une entreprise qui soit en rapport avec votre passion, vos compétences et vos connaissances. Cela vous permettra d'avoir une entreprise plus rentable en Pologne.

En outre, vous devez également respecter les normes polonaises en matière d'enregistrement de votre entreprise. Vous pouvez suivre les conseils mentionnés ci-dessus, afin d'ouvrir votre entreprise en Pologne en douceur. Plus important encore, vous devez également payer votre taxe professionnelle. Ainsi, vous payez des bénéfices pour votre entreprise. Êtes-vous prêt à lancer votre propre entreprise en Pologne ? Commencez dès maintenant !

La fiscalité en Pologne, parlons de la TVA, de l'impôt sur le revenu, du permis de conduire. En tant que membre de la société, nous sommes tenus de payer nos impôts. Notre gouvernement utilise ensuite notre paiement à des fins publiques. La Pologne utilise également les impôts et gère son système de paiement des impôts tous les mois.

"La

 

Conformité des déclarations d'impôts

Ici, en Pologne, les personnes physiques doivent payer 11 avances fiscales mensuelles provenant de relations de travail étrangères. Les déclarations d'impôts annuelles sont dues le 30 avril et la fin de l'année fiscale est fixée au 31 décembre. Si vous n'êtes pas un citoyen polonais résident, vous devrez quand même payer vos impôts si vous gagnez un revenu d'origine polonaise. Pour les couples mariés, les impôts sont toujours payés séparément.

Pologne, Enregistrement de la TVA

Si vous êtes un étranger ici en Pologne, l'enregistrement à la TVA en Pologne ne nécessite pas qu'un Polonais incorporé vous accompagne, c'est ce que l'on appelle un commerce de TVA non-résident.

Cependant, vous serez limité en réclamant la TVA polonaise après l'enregistrement. Si vous êtes un non-résident ici en Pologne, vous devez vous faire accompagner d'un représentant fiscal pour votre enregistrement à la TVA.

Ces enregistrements sont nécessaires, et vous devez savoir comment suivre leurs règles strictes dans certaines situations. Voici les scénarios courants qui nécessitent un enregistrement de la TVA en Pologne :

La procédure d'enregistrement à la TVA en Pologne prend généralement jusqu'à trois semaines.

Toutefois, elle peut varier (elle peut être terminée en 24 heures où prendre jusqu'à un mois), en fonction de la manière dont vous avez rempli vos documents.

Taux de TVA en Pologne

TVA en Pologne

Le taux normal de TVA en Pologne est de 23%. Pour certains articles, les denrées alimentaires et d'autres prestations de services limitées, la Pologne a réduit son taux d'imposition d'environ 8 % et 5 %.

Il y a encore beaucoup de choses qui ont une variation de leurs taux, même les fournitures taxables exonérées. Vous pouvez effectuer une recherche pour en savoir plus.

Déclarations de TVA en Pologne

Toute personne qui possède une entreprise possédant un numéro de TVA polonais est tenue de soumettre ses déclarations périodiques. Elle peut être soumise mensuellement ou trimestriellement.

Chaque personne physique qui dispose de crédits d'impôt polonais doit payer dans les 60 jours (180 jours pour les personnes n'ayant pas de livraisons imposables). Si vous soumettez un contrôle fiscal, le délai de paiement peut encore être prolongé.

Impôt sur le revenu

Les revenus sont classés selon les catégories suivantes : services dépendants, même s'ils proviennent d'un emploi ou d'une pension, revenus professionnels, revenus d'entreprise, revenus agricoles, revenus locatifs, revenus du capital, etc.

Pour les résidents

Si vous êtes résident et que vous avez un contrat de travail avec une société polonaise, c'est votre patron qui prélèvera les impôts à un taux progressif de 18 % et de 32 % sur la base imposable. Les taux mentionnés ne seront applicables que si votre paiement est supérieur auxdites tranches d'imposition.

Cependant, c'est le contraire qui se produit lorsque vous travaillez dans une entreprise non polonaise.

C'est pour vous, et votre patron n'est en aucun cas obligé de payer vos impôts. Il doit être payé au plus tard le 20 du mois suivant le mois où vous recevez votre salaire.

Pour les contribuables mariés, ils ont prévu différentes conditions concernant l'imposition commune.

Pour les résidents étrangers

Ceux qui travaillent en Pologne mais ne sont pas résidents ici suivent toujours la même règle que celle que j'ai mentionnée ci-dessus pour les résidents. Si vous travaillez dans une société appartenant à des

Polonais, c'est votre employeur qui s'occupera de vos impôts (et vice versa).

Toutefois, il en va autrement pour ceux qui travaillent dans le cadre d'un contrat de services personnels.

Dans ce cas, vous êtes soumis à un salaire avec un impôt final forfaitaire de 20 %. Celui-ci est payé le 20 après votre mois de salaire.

Impôt sur les loyers

Le paiement de l'impôt sur les revenus locatifs en Pologne se fait selon deux méthodes : l'une est la méthode forfaitaire et l'autre la méthode progressive. En général, l'impôt est payé mensuellement, mais il peut aussi être payé trimestriellement avec la méthode forfaitaire si vous n'avez gagné que moins de 100 000 PLN l'année précédente.

Si vous utilisez la méthode forfaitaire, vous devez en informer votre bureau des impôts local tous les 20 janvier. Si vous ne le faites pas, il croira automatiquement que vous utilisez la méthode progressive.

Vous ne pouvez changer de méthode qu'une fois l'année terminée.

Une fois que vous avez commencé à percevoir un revenu ici en Pologne, vous devez en informer le bureau local des impôts le 20 du mois suivant la date à laquelle vous avez reçu votre premier revenu. Cette notification n'est effectuée que si vous utilisez la méthode de paiement mensuel, la méthode progressive, qui ne nécessite aucune notification à votre bureau local des impôts.

L'année fiscale commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre.

Comment fonctionne la méthode du forfait :

  1. Chaque 31 janvier, votre déclaration de revenus doit être déjà faite.
  2. Elle ne peut pas retirer les frais.
  3. Si votre revenu locatif brut est imposé à 8,5 %, il est alors considéré comme un revenu distinct.

Comment fonctionne la méthode progressive :

  1. Le 30 avril, vous devez avoir fini de soumettre votre déclaration de revenus (PIT 36) à votre bureau des impôts local. Cela se fait chaque année.
  2. Il prend en compte l'ensemble de vos revenus polonais provenant des loyers bruts, des déductions de frais et d'autres sources.
  3. Si vous payez 85 000 PLN par an, le taux d'imposition appliqué est de 18 %. Si vous payez plus que ce qui est mentionné, le taux d'imposition sera de 32 %.
  4. Vos dépenses en matière de taxe foncière, de rénovations, de frais de gestion et d'amortissement seront également incluses. Les intérêts hypothécaires ont un coût déductible.

La police d'assurance polonaise / La carte verte

Qu'est-ce que la carte verte ? Si vous êtes un étranger conduisant votre véhicule en Pologne, vous devez souscrire une police d'assurance responsabilité civile, ce qu'ils appellent la "carte verte". La Pologne est en mesure de gérer ce type de cartes internationales. Vous pouvez ainsi vous assurer sans effort.

Leur police d'assurance, la "carte verte", peut être une forme de protection civile pour toute personne qui se trouve sur place. Prenez, par exemple, une situation dans laquelle un tiers a endommagé votre véhicule. L'assurance vous garantit que, dans ce cas, ce n'est pas vous qui paierez les dommages, mais eux.

Acheter un véhicule en Pologne

Voici une bonne nouvelle pour vous. Si vous êtes un non-résident et que vous envisagez d'acheter votre propre voiture en Pologne, vous pouvez y aller, car aucune restriction n'est prévue lors de l'achat. Vous pouvez acheter la voiture de vos rêves si facilement ou même une voiture d'occasion qui sert toujours la qualité. Il vous suffit de vérifier ses caractéristiques et son état, et de fournir les conditions nécessaires.

Une fois que vous aurez acheté le véhicule souhaité, vous recevrez un ensemble de documents. Il s'agit notamment de votre carte d'historique du véhicule, de votre carte grise, si elle est encore valable, de votre police d'assurance et, enfin, de vos clés de voiture qui se présentent généralement en deux jeux.

Immatriculation des véhicules

Après la transaction, vous disposez de 30 jours pour faire immatriculer votre voiture. Pour ce faire, vous devez vous rendre au service de communication de la mairie (qui peut également être un conseil local - bureau du Powiat). Assurez-vous d'avoir apporté les éléments suivants :

- Le formulaire de demande d'immatriculation d'un véhicule

- Pièce d'identité avec visa ou carte de séjour (et si possible aussi votre passeport)

- Contrat de véhicule et facture de TVA

- Document d'enregistrement

- Plaques d'immatriculation

- Preuve de votre adresse temporaire enregistrée en Pologne

- Formulaires de procuration (s'il y en a)

Tout doit être original et écrit en polonais. Si votre document est rédigé dans une autre langue, vous devez joindre ses traductions certifiées.

L'assurance obligatoire en Pologne

Pour s'assurer en Pologne, il faut s'établir auprès d'une compagnie d'assurance locale, puis obtenir une autorisation de l'autorité polonaise de surveillance financière (PFSA). D'un autre côté, cela peut être un peu coûteux, mais il est certain que cela peut vous apporter de nombreux avantages.

Pour les étrangers qui voudraient s'assurer en Pologne, c'est tout à fait possible. Vous devrez vous engager dans le département de Pologne sur la base de la liberté d'établissement, ou vous pouvez également essayer directement sur la base de la liberté de services (FOS) que la Pologne offre. Après cela, vous êtes désormais autorisé à exercer toute activité en Pologne.

Si vous bénéficiez d'une assurance qui vous permet de bénéficier de la liberté de prestation de services, vous pourrez y recourir après que l'autorité de contrôle de votre pays d'origine vous aura donné une réponse de la PFSA. Et si vous faites partie de ceux qui ont l'intention de mettre en place une division sur la base de la liberté d'établissement, alors pour pouvoir rendre service, vous devez avoir besoin d'informations supplémentaires concernant les conditions de l'assurance en Pologne.

Avant de divulguer toutes les questions relatives à l'assurance, l'assuré et la personne qui obtient l'assurance doivent s'assurer qu'ils ont déjà accepté le processus de contrat d'assurance et les autres formulaires produits par l'assureur qui peuvent entraîner un risque pour ce dernier. Si vous ne le faites pas, l'assureur perdra ses liens avec les circonstances non divulguées et ses obligations de vous fournir.

 

Préparer sa retraite, avoir une résidence secondaire pour les vacances... Réalisez un investissement locatif en Pologne ! Une stratégie novatrice, différenciante, et bien plus rentable. Faire un investissement locatif pour gagner de l’argent tous les mois. Autant d’arguments qui vont vous motiver à investir dans l'immobilier en Pologne.

Attention cependant, il faut être prudent avant de prendre une telle décision. Découvrez les raisons qui pourraient vous pousser à investir dans l’immobilier à Cracovie. Comment choisir son logement et mener à bien la transaction. Notre société s’est spécialisée dans ce genre de service et nous vous montrons nos clés sur le financement de cet investissement immobilier. La fiscalité est différente entre chaque pays.

Investir dans l’immobilier à Cracovie, Les compagnies Low-cost (EasyJet, Ryanair) et Internet ont permis de facilité les transactions

Les compagnies aériennes low-cost comme Ryanair ou EasyJet ont permis de faire chuter le prix des billets d’avion pour voyager hors des frontières de nos pays. Cela permet d'investir dans l’immobilier à Cracovie avec plus de facilité. Un voyage entre Marseille et Cracovie vous coûtera en moyenne 50€ Aller/Retour pour 2 heures d’avion. Plusieurs destinations sont disponibles pour aller à Cracovie, nous vous avons fait un petit récapitulatif de toutes les possibilités via ces compagnies low-cost :

EasyJet :

source : EasyJet.com

Ryanair :

source : ryanair.com

 

En résumé :

Avec EasyJet nous avons les aéroports de Paris Charles de Gaulle et Lyon

Avec Ryanair nous avons les aéroports de Bordeaux, Lourdes, Marseille et Paris Beauvais

Mais ce n’est pas tout, il y a de nombreuses destinations possibles sous la barre des 100€ par personne. Bagages inclus. Vous pouvez voyager dans l'Europe entière. Si nous comparons le prix de l’essence et des autoroutes ou du train. Partir en avion dans d’autres pays comme la Pologne est moins cher et plus rapide.

Démonstration : dans cet exemple nous avons pris Bordeaux-Cracovie

Ryanair : 33.98€ Aller/Retour

source : ryanair.com

Bus : 169.96€ Aller/Retour

source : flixbus.com

Voiture : 300€ Aller sans Retour

source : Michelin.fr

 

Avec la démocratisation d'internet depuis plusieurs années, vous pouvez réserver facilement votre logement sur Airbnb ou Booking.com.

Vous pourrez trouver facilement un appartement entier ou une chambre privée pour 25€/nuit dans le centre de la ville.

Nous vivons dans un monde où tout est connecté. Il est plus simple d'investir dans l’immobilier à l’étranger comme à Cracovie que dans le passé. En plus de cela, nous souhaitons améliorer les communications internet entre vous, futur investisseur, et nous, la French Estate Poland.

 

Investissement immobilier à Cracovie : connaître les spécificités du marché local pour éviter les mauvaises surprises

Parlons du marché immobilier à Cracovie maintenant. Il y a plusieurs choses intéressantes à savoir avant de faire un investissement immobilier. Nous allons en parler juste ci-dessous.

 

 

 

 

Investissement à l’étranger : prendre en compte l’ensemble des charges et ne pas uniquement se concentrer sur le prix

Il est important de savoir prendre en compte plusieurs facteurs avant de vouloir faire un investissement à l’étranger.

Comme dans chaque pays, il y a des charges annuelles ou des frais supplémentaires liés à l’achat d’un appartement. Les frais de notaire, les frais d’agence, les travaux, le mobilier à acheter.

L’avantage de la Pologne, c’est qu’il s’agit de charges très faibles. Les frais de notaire représentent entre 1 et 3 % de la valeur du bien. Pour les travaux, si vous achetez un bien à rénover, nous sommes environ à 500€/m², possible d’avoir plus, possible d’avoir moins. Tout cela dépend des exigences du propriétaire.

Les impôts en Pologne sont faibles, Pour un statut normal, vous serez à 8.5 % par année sur l’ensemble de vos loyers. Cela est moins cher que la France avec 30 %. Bien sûr, il existe des situations où il est possible d’optimiser cet impôt en ne payant rien pendant 10 ans.

 

Investir dans l’immobilier à Cracovie : prendre en compte la demande

C’est un point important dans vos recherches. Vous ne devez pas simplement acheter un appartement et le louer. L'emplacement est très important.

Vous ne devez pas faire l’erreur de prendre un appartement parce qu’il n’est pas cher. Vous devez prendre en compte la demande présente sur le marché pour un investissement locatif. Comme dit dans l’article ci-dessus, on sait qu’il y a un fort flux touristique et 200 000 étudiants chaque année dans la ville de Cracovie.

Vous devez prendre en compte cela, c’est très important pour connaître vos critères. Il y a plusieurs choix à Cracovie pour investir dans l’immobilier. Acheter des petites superficies pour faire de la location courte durée ou bien acheter une grande surface et fractionnée en plusieurs chambres pour avoir un rendement plus important.

Pour conclure, investir dans l’immobilier à Cracovie devient de plus en plus facile mais sans un conseiller immobilier sur place, il est facile de se tromper.

Notre société à pour but de vous aider dans vos recherches et faciliter votre projet. N'hésitez pas à nous contacter.
 

Nous vous présentons un projet d'investissement qui a eu lieu cette année juste avant et pendant la crise sanitaire.

Nous allons vous présenter quelques chiffres et des photos du projet, rénovation finie. Ce projet a été coordonnée avec notre partenaire polonais, la société http://lathome.pl/ .

Lien 3D de l'appartement : https://my.matterport.com/show/?m=8usmSf1bzcs&play=1

Le projet

Localisation :

L'appartement est situé ul. Opolska 15, proche de l'arrêt de tram "Krowodrza Górka". Cela offre un bon accès au centre. Préparé à vivre par de jeunes travailleurs / étudiants.

Quelques chiffres :

 

Quelques photos :

 

D'autres projets sont en cour de réalisations, un article est prévu pour chaque projet fini. Si vous souhaitez réaliser un investissement dans l'immobilier en Pologne, n'hésitez pas à nous contacter. Nous sommes disponibles et serons prêts à vous aider dans votre projet.

A bientôt !

Financer son investissement immobilier à l’étranger. Il faut souvent passer par une banque pour la demande du crédit immobilier.

Premièrement, la réussite d’un projet pour un investissement immobilier est conditionnée par la question du financement.

Faire un crédit est plus avantageux qu’un paiement comptant mais à certaines conditions. Cependant, entre les établissements français et étrangers, comment avoir les meilleures conditions ?

Il vous faudra des garanties assez importantes pour avoir un crédit pour un investissement immobilier à l’étranger.

Emprunter auprès d’un établissement bancaire où vous résidez

Il existe plusieurs solutions pour réussir à avoir son prêt immobilier. Souvent, les banques vous demanderont de faire un prêt hypothécaire qui permet à la banque de saisir votre bien et le revendre en cas de défaut de paiement. Cette garantie va permettre à la banque d’avoir confiance en votre projet.

La deuxième solution est le nantissement, si vous avez des valeurs mobilières comme une assurance-vie ou des actions, il est possible d’avoir un prêt pour financer votre investissement immobilier à l’étranger. Une caution bancaire sur des liquidités placées est aussi possible.

Une autre solution est l’avance sur une assurance-vie suivant la durée du prêt, s’il est à court ou moyen terme.

La dernière solution est le prêt à la consommation. L’avantage de ce type de crédit est qu’il est personnel, vous n’avez pas besoin de le justifier, contrairement au crédit auto demandant une facture ou un devis pour débloquer les fonds.

Bien sûr, suivant votre localisation, votre banque sera la meilleure pour vous informer sur les conditions et à la possibilité de souscrire à un crédit pour un investissement immobilier à l’étranger.

Avec l’aide de notre équipe, vous pourrez étudier la faisabilité de votre projet d’investissement immobilier à l’étranger, grâce à nos partenaires financiers situés en Pologne et en France.

C’est une étape très importante, il serait dommage d’investir du temps et constituer un dossier si vous n’avez pas les capacités pour réussir votre projet d’investissement.

Nous allons voir par la suite qu’il existe d’autres solutions pouvant aboutir à votre projet.

Le financement par une banque locale

Suivant le pays où vous souhaitez investir, il peut vous être imposé un apport assez conséquent. Nous savons qu’en Pologne, l’apport demandé est compris entre 10 et 20 % de la valeur du bien à acquérir. Donc le prêt à 110 % permettant de financier les frais de notaire et les travaux, ne sont pas possible dans un premier temps. Mais pour cela, nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions à ce sujet.

Autre chose à savoir, l’ouverture d’un compte bancaire pour la mise à disposition des fonds empruntés et l’encaissement des futurs revenus locatifs est obligatoire.

C’est pour cela, qu’on vous conseille de passer par un professionnel pour vous accompagnez dans vos démarches et vous rassurer.

Les conditions pour avoir un prêt sont les mêmes dans chaque pays. Il vous sera demandé un contrat de travail, votre carte d’identité, un visa suivant le pays, ainsi que vos bulletins de salaires. D’autres documents peuvent être demandé mais cela dépend beaucoup des établissements bancaires.

Autre point : avec l’Union Européenne, presque tous les pays utilisent l’Euro, cela représente un bon avantage pour éviter les risques liés au change de monnaie.

Enfin, certains pays proposent le financement par le promoteur immobilier. Une partie du bien est alors financée par l’apport de l’investisseur, le reste étant couvert par un crédit promoteur à taux zéro. C'est une autre solution mais ils demandent environ 20 % d'apport pour le premier paiement.

L’accompagnement d’un spécialiste est obligatoire

Même si vous avez la possibilité et êtes capable financièrement de faire un investissement immobilier à l’étranger, nous vous conseillons fortement de passer par un professionnel qui connaîtra le marché immobilier.

Se retrouver dans un pays étranger avec la barrière de la langue et des règles différentes peut aussi être un inconvénient. Nous conseillons à tous nos membres de venir sur place découvrir la ville.

Nous pourrons visiter ensemble des appartements et des quartiers sympas susceptibles d’être intéressant.

Un projet d’investissement immobilier à l’étranger, n’est pas à prendre à la légère. C’est un processus complexe qui peut vite devenir compliqué ; les services d’un professionnel sont donc fortement recommandés.

Prêt à investir ?

Utilisez notre simulateur de prix et présentez nous votre projet, nous trouverons le bien qu'il vous faut, ici, en Pologne.
FAIRE UNE SIMULATION
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram